(Washington) Le bilan quotidien de la pandémie de COVID-19 est reparti à la hausse mardi aux États-Unis après deux jours de baisse marquée, avec près de 1900 morts au cours des dernières 24 heures, selon le comptage à 20 h 30 de l’Université Johns Hopkins, qui fait référence.  

Agence France-Presse

Ce rebond (+1894 morts exactement) porte à 82 246 au total le nombre de décès enregistrés dans le pays, où le bilan était descendu dimanche et lundi sous la barre des mille décès quotidiens pour la première fois depuis début avril.

La première puissance mondiale a par ailleurs recensé depuis le début de la pandémie près de 1,37 million de cas.

Les États-Unis, pays de loin le plus touché au monde en valeur absolue, devraient atteindre 113 000 morts d’ici le 6 juin, selon une moyenne de 20 modèles épidémiologiques réalisée par des chercheurs de l’université du Massachusetts.

Alors que le président Donald Trump ne cache pas son désir de faire redémarrer au plus vite l’économie américaine, l’immunologiste en chef de la Maison-Blanche a mis en garde mardi contre les conséquences potentiellement « très graves » d’un déconfinement trop hâtif.

« Nous allons dans la bonne direction, mais la bonne direction ne veut absolument pas dire que nous avons le contrôle total de cette épidémie », a averti le Dr Anthony Fauci lors d’une audition, par visioconférence, devant le Sénat américain.