(Washington) Le vice-président américain Mike Pence limitera ses contacts, mais ne se mettra pas en quarantaine absolue, après qu’une de ses employés eut été déclarée positive à la COVID-19 la semaine dernière.

Associated Press

Un responsable de l’administration a déclaré que Mike Pence limitait volontairement ses sorties et travaillait à domicile. Il a été déclaré à plusieurs reprises négatif à la COVID-19 depuis avoir été exposé au virus, mais le vice-président suit les conseils des médecins.

La décision de Mike Pence intervient après que trois membres du groupe de travail sur les coronavirus de la Maison-Blanche se furent mis en quarantaine après avoir été en contact avec l’assistante et porte-parole de Mike Pence, Katie Miller.

Mike Pence a été informé vendredi matin du test positif avant de quitter Washington pour une excursion d’une journée dans l’Iowa

« Le vice-président Pence continuera de suivre les conseils de l’unité médicale de la Maison-Blanche et n’est pas en quarantaine », a déclaré le porte-parole Devin O’Malley. « En outre, le vice-président Pence a été déclaré négatif chaque jour et prévoit d’être à la Maison-Blanche lundi ».