(Washington) Si Joe Biden a été désigné samedi comme le vainqueur de l’élection présidentielle par les médias américains, les résultats tardaient encore lundi à se faire connaître dans quatre États : Caroline du Nord, Géorgie, Arizona et Alaska. 

Agence France-Presse

Chaque État attribue un certain nombre de grands électeurs. Avec ceux déjà déterminés, Joe Biden compte actuellement 279 grands électeurs, au-dessus du seuil des 270 nécessaires pour s’ouvrir les portes de la Maison-Blanche.  En face, Donald Trump n’en possède que 214.

Arizona

11 grands électeurs en jeu.

Joe Biden y enregistre 49,5 % des suffrages, contre 49 % pour Donald Trump, soit un mince écart de 16 985 voix, selon un décompte de 98 % des bulletins.  

La chaîne Fox News et l’agence de presse américaine Associated Press (AP) ont jugé dans la nuit du 3 au 4 novembre que le démocrate avait remporté cet État de l’Ouest, déclenchant la colère de Donald Trump.

L’équipe du président a estimé que cette annonce était prématurée et a appelé Fox News à se rétracter, en vain. D’autres médias, comme le New York Times ou CNN, se sont gardés de déclarer un vainqueur dans cet État clé, qui vote traditionnellement républicain.

Géorgie

16 grands électeurs en jeu.  

Plus de 98 % des votes ont été comptabilisés dans cet État du Sud-Est qui a toujours voté républicain depuis 1996.

L’avance de Donald Trump n’a cessé de fondre depuis une semaine et Joe Biden est passé devant dans la nuit du 5 novembre : le démocrate a plus de 10 350 voix d’avance sur Donald Trump, soit 49,5 % des suffrages face à 49,3 % pour le président.  

Caroline du Nord

15 grands électeurs en jeu.  

Un total de 98 % des votes ont été comptabilisés dans cet État du Sud-Est, traditionnellement républicain.

Avantage pour l’heure à Donald Trump (50,0 %) sur Joe Biden (48,6 %), soit une avance d’environ 75 000 suffrages.

Alaska

3 grands électeurs en jeu.  

56 % des votes ont été comptabilisés dans cet État où la victoire de Donald Trump, qui est en tête avec 62,9 % des voix, ne fait presque aucun doute. Aucun démocrate ne s’est imposé dans cet État depuis des décennies.

306 grands électeurs ?

Si Joe Biden remporte l’Arizona et la Géorgie, comme certaines projections semblent l’indiquer, il aura alors rassemblé 306 grands électeurs sur 538, soit le nombre qui avait permis à Donald Trump de gagner face à Hillary Clinton en 2016.