L’eau a coulé sous les ponts depuis que le vote par correspondance a été permis pour la première fois, lors de l’élection de 1864. Alors que les États-Unis s’apprêtent à vivre des élections historiques, des voix s’élèvent pour critiquer le vote par correspondance. Augmente-t-il vraiment le risque de fraude électorale? Les explications de la chercheure associée à l’Observatoire des États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand, Valérie Beaudoin.

Maryse Tessier Maryse Tessier
La Presse

À voir en vidéo.

Consultez le guide des élections américaines de l'Observatoire sur les États-Unis.

Consultez la fiche de Valérie Beaudoin.