(Washington) Le chef de cabinet du vice-président américain Mike Pence a été déclaré positif à la COVID-19 samedi, a indiqué un porte-parole.

Agence France-Presse

Marc Short est ainsi le dernier en date à ajouter son nom sur la liste de collaborateurs de l’administration de Donald Trump ayant contracté le coronavirus.

Marc Short a été placé en quarantaine, a précisé dans un communiqué Devin O’Malley, le porte-parole du vice-président.

« Le vice-président Pence et Mme Pence ont été déclarés négatifs à la COVID-19 aujourd’hui et restent en bonne santé », a-t-il ajouté.

En accord avec les médecins de la Maison-Blanche, Mike Pence, qui fait campagne pour l’élection du 3 novembre, maintient son programme, selon la même source.

Le président Donald Trump lui-même a été hospitalisé pendant quelques jours en raison de la COVID-19, avant de guérir.

M. Trump avait minimisé la gravité de la crise sanitaire en appelant à la réouverture des commerces pour relancer l’économie.

Avec près de 89 000 nouveaux cas, les États-Unis ont enregistré samedi un nombre record de contaminations à la COVID-19 pour le deuxième jour consécutif, selon des données actualisées en continu de l’Université Johns Hopkins. Le pays compte près de 225 000 décès.