(Washington) Un débat qui devait opposer le sénateur républicain Lindsey Graham, candidat à sa réélection, à son rival démocrate a été annulé vendredi parce que ce grand allié de Donald Trump refusait de se faire tester à la COVID-19.

Agence France-Presse

Représentant la Caroline du Sud à Washington depuis 2003, Lindsey Graham, 65 ans, dirige la commission judiciaire du Sénat qui commencera lundi les auditions de la juge conservatrice Amy Coney Barrett, candidate de Donald Trump pour siéger à la Cour suprême.

C’est justement un rassemblement à la Maison-Blanche il y a deux semaines, pour annoncer la nomination de la magistrate, qui a été pointé du doigt comme responsable de nombreuses contaminations de COVID-19 détectées depuis à la Maison-Blanche. Avec, en malade le plus célèbre, le président des États-Unis.

À l’annonce que Donald Trump avait été déclaré positif, dans la nuit du 1er au 2 octobre, Lindsey Graham avait subi un test, négatif.  

Son opposant Jaime Harrison a grimpé dans les sondages, jusqu’à menacer sa réélection le 3 novembre. Il avait jeudi exigé que les deux candidats subissent un test de dépistage du nouveau coronavirus avant le débat.  

Lindsey Graham a refusé, affirmant que son médecin jugeait qu’il n’en avait pas besoin. Et en accusant Jaime Harrison, 44 ans, de tenter d’« esquiver » le débat.  

Le démocrate a rétorqué qu’il avait réclamé ce test « pour la sécurité de tous ».  

Les deux candidats ont finalement chacun donné un entretien de 25 minutes sur une chaîne de télévision locale.