(Washington) La porte-parole de la Maison-Blanche, Kayleigh McEnany, a annoncé avoir été déclarée positive à la COVID-19 lundi, trois jours après l’hospitalisation du président Donald Trump.  

Agence France-Presse

« Après avoir été déclarée systématiquement négative à la COVID-19, chaque jour depuis jeudi, j’ai été déclarée positive lundi à la COVID-19, sans ressentir de symptômes », a-t-elle tweeté, précisant se mettre en quarantaine.  

Mme McEnany indique qu’aucun « membre de la presse » n’a été listé comme étant un cas contact par les services médicaux de la Maison-Blanche.  

Deux membres de l’équipe de McEnany ont également reçu des diagnostics positifs, rapporte le réseau CNN.

La polémique enflait parallèlement sur les précautions ou l’absence de précautions prises par la Maison-Blanche et la famille Trump contre le coronavirus.

Dimanche, la porte-parole du président a tenu un point de presse en extérieur avec des journalistes, sans porter masque.