(Washington) Le candidat démocrate à la Maison-Blanche Joe Biden a accusé dimanche le président Donald Trump de vouloir installer au pas de charge une juge conservatrice à la Cour suprême uniquement pour pouvoir « éliminer » l’assurance-santé Obamacare en pleine pandémie.

Agence France-Presse

Il a de nouveau réclamé que le Sénat ne se prononce pas sur la juge désignée samedi par le milliardaire républicain, Amy Coney Barrett, avant l’élection présidentielle du 3 novembre. Donald Trump espère lui que la nomination de cette magistrate, appelée à remplacer la défunte juge progressiste Ruth Bader Ginsburg, soit validée par le Sénat avant le scrutin.

« Jamais dans l’histoire de notre nation un juge à la Cour suprême a été désigné et installé alors qu’une élection présidentielle est déjà en cours », a-t-il dit lors d’une brève conférence de presse à Wilmington, sa ville de l’État du Delaware. Le vote a de fait commencé dans plusieurs États.

« Le président Trump tente depuis quatre ans d’éliminer l’Affordable Care Act », a ajouté Joe Biden au sujet de la loi d’assurance-santé adoptée lorsqu’il était lui-même à la Maison-Blanche comme vice-président de Barack Obama.  

« Maintenant, ce gouvernement pense avoir soudainement trouvé une faille avec la mort tragique de la juge Ginsburg », a-t-il dit.

« Nous sommes toujours au milieu de la pire crise sanitaire mondiale depuis un siècle », « et pourtant l’administration Trump demande à la Cour suprême d’abroger tout l’Affordable Care Act », a encore dénoncé le candidat démocrate, estimant que cela risquerait à l’avenir de priver d’assurance maladie de nombreux malades qui auront eu la COVID-19.