(Washington) Plus de sept millions de cas de COVID-19 ont été détectés aux États-Unis depuis le début de la pandémie, a rapporté vendredi l’université Johns Hopkins, dont le comptage fait référence.

Agence France-Presse

Le pays le plus touché de la planète a enregistré un million de cas supplémentaires et 20 000 morts depuis le 31 août. Le nombre officiel de morts dépassait vendredi les 203 400 dans le pays.

L’épidémie aux États-Unis est entrée de nouveau dans une sorte de « plateau », avec une stagnation à une incidence élevée, de l’ordre de 40 000 nouveaux cas par jour.

Le nombre moyen de décès quotidiens oscillait autour de 700 à 800 dans les sept derniers jours, contre environ 300 dans l’Union européenne, selon Our World in Data à partir de données officielles.

La Floride, l’un des États américains les plus peuplés, a levé vendredi les restrictions imposées aux bars et restaurants, ainsi que les amendes liées à la COVID-19.

Selon le décret du gouverneur, un allié du président Donald Trump qui prône la réouverture, les comtés et municipalités peuvent maintenir certaines restrictions localement, mais ne peuvent plus limiter les capacités d’accueil des restaurants à moins de 50 %.  

La Floride compte 700 000 cas recensés de contamination au coronavirus et plus de 14 000 morts depuis le début de l’épidémie, dont 122 décès supplémentaires enregistrés vendredi.