(Washington) Les États-Unis ont de nouveau enregistré mercredi, pour la neuvième journée consécutive, plus de 60 000 nouveaux cas de contamination au coronavirus en l’espace de 24 heures, selon le comptage à 20 h 30 de l’Université Johns Hopkins.

Agence France-Presse

1059 décès ont également été recensés sur cette période, pour un total de 142 942 morts, selon l’université basée à Baltimore, dont les bilans font référence.  

Les 63 967 nouvelles infections relevées sur une journée portent à plus de 3,9 millions le nombre total de cas positifs enregistrés dans le pays depuis le début de la pandémie, apparue en décembre en Chine avant de se propager dans le reste du monde.  

Plus de 1,2 million d’Américains ont en outre été déclarés guéris de la maladie.

De loin le pays le plus touché au monde en valeur absolue, les États-Unis, après avoir connu une amélioration vers la fin du printemps, voient depuis plusieurs semaines l’épidémie repartir à la hausse, notamment dans le sud et l’ouest du pays.

Mercredi, avec presque 415 000 cas confirmés, la Californie est devenue l’État qui a enregistré le plus d’infections au coronavirus, dépassant New York — mais elle est aussi l’État américain le plus peuplé, et compte plus du double d’habitants de New York.

Plus de 7800 personnes sont mortes en Californie depuis le début de la pandémie, dont 115 mardi.