(Washington) Les États-Unis ont, pour le septième jour consécutif, enregistré plus de 60 000 nouveaux cas de contamination au coronavirus en 24 heures, selon le comptage lundi à 20 h 30 de l’Université Johns Hopkins.

Agence France-Presse

Les 61 288 nouvelles infections relevées sur une journée portent à plus de 3,82 millions le nombre total de cas positifs dans le pays depuis le début la pandémie, apparue en décembre en Chine avant de se propager dans le reste du monde.  

La COVID-19 y a par ailleurs causé la mort de 448 personnes en 24 heures, pour un total de 140 922 décès, selon l’université basée à Baltimore, dont les bilans font référence.  

De loin le pays le plus touché au monde en valeur absolue, les États-Unis enregistrent chaque jour depuis une semaine plus de 60 000 nouveaux cas quotidiens, avec un pic à 77 638 cas vendredi.

La flambée des infections est particulièrement importante dans le sud et l’ouest du pays.

Le nombre de malades de la COVID-19 hospitalisés à Los Angeles, en Californie, a ainsi atteint un nouveau record ce week-end.

En Floride, autre foyer de l’épidémie sur le sol américain, il ne restait plus lundi que 18 % des lits disponibles dans les services de soins intensifs.

Critiqué pour sa gestion de la crise sanitaire et notamment son refus d’ordonner le port du masque généralisé, le gouverneur de l’État Ron DeSantis a appelé ses administrés à faire un test sérologique et à donner leur plasma s’ils possédaient des anticorps.