(Washington) Les États-Unis ont encore battu jeudi un record de contaminations quotidiennes à la COVID-19, avec plus de 68 000 nouveaux cas enregistrés en 24 heures, selon les chiffres de l’université Johns Hopkins, qui font référence.  

Agence France-Presse

À 20 h 30, 3 560 364 cas de coronavirus avaient été diagnostiqués dans le pays depuis le début de l’épidémie. Les États-Unis avaient déjà battu la veille un record de nouveaux cas sur une journée.

Le nombre de décès sur les dernières 24 heures s’élève lui à 974, pour un total de 138 201 morts.

Devenue l’épicentre actuel de l’épidémie dans le pays, la Floride a connu jeudi, avec 156 décès, sa pire journée de la pandémie.

Ces morts suivent la hausse exponentielle des contaminations observée depuis le début du mois de juin, étant donné le délai entre infection, hospitalisation et décès.

La Floride est l’État américain qui détecte le plus de nouveaux cas chaque jour, devant la Californie et le Texas, dont les bilans quotidiens avoisinent les 10 000 cas. Plus de 315 000 habitants de Floride ont été contaminés à ce jour.

Malgré ce violent regain de l’épidémie dans le pays, où plus de la moitié des États affichent un nombre de contaminations détectées en hausse, un reconfinement ne semble pas à l’ordre du jour, même si bars et restaurants ont été refermés dans plusieurs régions.  

Les États-Unis sont le pays du monde le plus touché en valeur absolue, tant en nombre total de cas recensés que de morts. Selon les prévisions des modèles épidémiologiques, la situation devrait encore empirer.