(Minneapolis) La famille de George Floyd a déposé mercredi une poursuite contre la Ville de Minneapolis et les quatre policiers accusés d’avoir causé sa mort.

Amy Forliti
Associated Press

La poursuite allègue que les policiers ont violé les droits de George Floyd lorsqu’ils l’ont arrêté, et que l’administration municipale a permis à une culture de force excessive, de racisme et d’impunité de s’installer au sein de sa force de police.

La famille est représentée par l’avocat Benjamin Crump, qui s’est fait connaître dans d’autres causes semblables impliquant des Noirs victimes de brutalité policière.

Me Crump a déclaré que la poursuite visait à créer un précédent « qui rendra financièrement prohibitif pour la police de tuer à tort des personnes marginalisées — en particulier des Noirs — à l’avenir ».

George Floyd est mort le 25 mai après que Derek Chauvin, un policier blanc, a appuyé son genou contre le cou de l’homme menotté pendant près de huit minutes. Une vidéo de l’incident a fait le tour du monde et suscité de nombreuses réactions.

PHOTOS VIA AP

Les ex-policiers Derek Chauvin, J. Alexander Kueng, Thomas Lane et Tou Thao.

L’agent Chauvin a été accusé de meurtre. Trois autres policiers qui se trouvaient sur les lieux font aussi face à des accusations.

La poursuite intentée mercredi par la famille réclame des dommages-intérêts compensatoires et spéciaux dont le montant devra être déterminé par un jury. La plainte demande également la nomination d’un responsable qui devra s’assurer que la municipalité forme et supervise correctement ses policiers à l’avenir.

Les familles des victimes d’autres interventions policières très médiatisées au Minnesota ont reçu des dommages-intérêts substantiels par le passé. L’an dernier, la Ville de Minneapolis a accepté de verser 20 millions US à la famille de Justine Ruszczyk Damond, une femme non armée qui a été abattue par un policier après avoir appelé le 911 pour signaler un incident violent derrière son domicile. Le policier en cause, Mohamed Noor, a été reconnu coupable de meurtre.

La mère de Philando Castile, un automobiliste noir tué par un policier en 2016, a conclu un accord de près de 3 millions avec la municipalité de St-Anthony, qui était l’employeur du policier. L’agent Jeronimo Yanez a été acquitté d’homicide involontaire coupable.