(Washington) Le nouveau coronavirus a infecté près de deux millions de personnes aux États-Unis et causé 1082 décès supplémentaires dans le pays en 24 heures selon le comptage mardi de l’université Johns Hopkins, qui fait référence.

Agence France-Presse

La première puissance économique mondiale est, en valeur absolue, de loin le pays le plus touché par la pandémie, tant en nombre de décès (112 833) que de cas diagnostiqués.

Elle continue à enregistrer autour de 20 000 nouveaux cas de coronavirus chaque jour, et peine à redescendre de ce plateau, car une partie du pays a pris le relais de l’autre.

Au Texas et en Caroline du Nord, il y a actuellement plus de malades de la COVID-19 hospitalisés qu’il y a un mois.

Avec un demi-million de tests réalisés par jour, le pays est le champion du monde du dépistage, par habitant.

Selon une moyenne de onze modèles épidémiologiques réalisée par des chercheurs de l’université du Massachusetts, le nombre de décès de la COVID-19 devrait avoisiner les 130 000 morts dans le pays d’ici le 4 juillet, jour de la fête nationale américaine.