(Washington) Le président Donald Trump allègue que la frontière entre les États-Unis et le Canada pourrait être rouverte à la circulation dans un avenir rapproché, un discours qui tranche avec celui des autorités canadiennes.

La Presse canadienne

Donald Trump a déclaré que le Canada faisait du bon travail pour contrôler la propagation de la COVID-19 et selon lui, la fermeture de la frontière pourrait être l’une des toutes premières mesures de prévention à être levée.

Il a fait ce commentaire, mercredi, lors de sa conférence de presse quotidienne depuis la Maison-Blanche.

Les deux pays voisins ont imposé une interdiction de voyagement d’un côté à l’autre de la frontière pour tout déplacement non essentiel. L’interdiction en vigueur depuis près d’un mois doit prendre fin le 21 avril, à moins d’une prolongation.

La décision de rouvrir la frontière ne dépend toutefois pas uniquement des volontés américaines alors que les États-Unis sont toujours aux prises avec le plus lourd bilan de la planète en matière de personnes infectées par la COVID-19.

L’épidémie est d’ailleurs particulièrement virulente dans l’État limitrophe de New York.

Au Canada, le premier ministre Justin Trudeau a d’ailleurs répété que les mesures de prévention contre la propagation du coronavirus vont devoir demeurer en place pour encore plusieurs semaines.