(Washington) Deux élus américains ont contracté le nouveau coronavirus, devenant les premiers membres du Congrès à être testés positifs, tandis que la pandémie se propage aux États-Unis.

Agence France-Presse

Le représentant républicain Mario Diaz-Balart a indiqué sur Twitter avoir commencé à ressentir des symptômes samedi, au lendemain de sa mise en quarantaine volontaire à Washington.

« Je me sens bien mieux », a assuré l’élu, appelant à suivre les recommandations des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) afin de limiter la propagation de la pandémie.  

« Nous devons continuer à travailler ensemble afin de ressortir plus fort en tant que pays durant ces temps éprouvants », a-t-il insisté.

Dans l’Utah, le représentant démocrate Ben McAdams est le second élu du Congrès à avoir été testé positif au coronavirus.

PHOTO RICK BOWMER, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Le représentant démocrate Ben McAdams

Après avoir attrapé un refroidissement samedi soir au retour de Washington, « mes symptômes se sont aggravés, j’ai eu de la fièvre, une toux sèche, une respiration difficile et je me suis placé de moi-même en quarantaine » à domicile, a expliqué M. McAdams.

Il a ajouté avoir subi un test mardi et reçu un diagnostic positif mercredi.

Plusieurs membres du Congrès se sont déjà mis en quarantaine spontanément après avoir été en contact avec un homme qui a participé à une conférence des conservateurs près de Washington avant d’être testé positif à la COVID-19.

Les États-Unis comptent plus de 7700 cas et 118 morts, selon l’université John Hopkins.