(Washington) Donald Trump a appelé lundi les Américains à éviter tout rassemblement de plus de 10 personnes afin de tenter de contenir l’épidémie de nouveau coronavirus, qui pourrait selon lui prendre fin en juillet ou en août aux États-Unis.

Agence France-Presse

« Mon administration recommande que tous les Américains, y compris les plus jeunes et en bonne santé […] évitent les regroupements de plus de 10 personnes », a déclaré le président des États-Unis lors d’une conférence de presse depuis la Maison-Blanche.  

« Il me semble que si nous faisons un très bon travail […] les gens parlent de juillet, août, quelque chose comme ça », a-t-il ajouté, interrogé sur la durée de l’épidémie.  

Par ailleurs, une récession est possible aux États-Unis à cause de la pandémie, a indiqué Donald Trump.

Interrogé sur la question, le président a répondu : « C’est peut-être possible ». « Nous ne pensons pas en termes de récession. Nous pensons en termes de virus », a-t-il ajouté.

De plus, les États-Unis « envisagent » la construction d’hôpitaux temporaires pour faire face à la pandémie de coronavirus. « Nous l’envisageons, nous en avons entendu parler », a répondu Donald Trump au journaliste qui l’interrogeait sur la possibilité de faire intervenir l’armée pour « construire des installations temporaires pour les patients ».