(Washington) Donald Trump a adressé ses condoléances aux victimes d’une fusillade survenue la veille dans une église au Texas, lors de laquelle des paroissiens ont abattu le tireur, et s’est félicité des lois pro-armes en vigueur dans cet État ayant permis selon lui d’épargner des vies.

Agence France-Presse

«Nous prions pour les familles des victimes et la congrégation où a eu lieu hier l’attaque dans une église. Cela a été stoppé en 6 secondes grâce aux courageux paroissiens qui ont agi pour protéger 242  fidèles», a tweeté le président américain.  

«Des vies ont été sauvées grâce à ces héros, et les lois du Texas leur permettant de porter des armes!», a-t-il estimé.

Les paroissiens avaient abattu dimanche l’homme qui avait ouvert le feu pendant un service religieux retransmis en direct, faisant deux morts parmi les fidèles.

«Deux membres de l’église ont riposté par balle, touchant le suspect qui est mort sur place», avait précisé à la presse le chef de la police de la ville de White Settlement, J. P. Bevering.

Le Texas, État historiquement conservateur, passe pour être l’un des plus accommodants en matière de législation sur les armes à feu.  

En novembre 2017, un assaillant avait tué par balle 26 fidèles en plein culte dominical dans une église baptiste à Sutherland Springs, au Texas. Le tireur est mort sur place, touché de plusieurs balles à l’issue d’une course poursuite avec deux civils qui l’avaient pris en chasse.