(Washington) L’équipe de campagne de Joe Biden, candidat démocrate à la Maison-Blanche, a critiqué Facebook pour refuser de retirer une publicité du président Donald Trump relayant de fausses informations à son égard.

Agence France-Presse

La publicité en question affirme que Joe Biden, lorsqu’il était vice-président de Barack Obama, «a promis un milliard de dollars à l’Ukraine si elle limogeait le procureur enquêtant sur l’entreprise de son fils».

Une affirmation «prouvée comme étant complètement fausse», dénonce l’équipe de campagne de Joe Biden dans un courrier adressé à Facebook, alors que l’affaire ukrainienne est au cœur de la procédure de destitution menaçant Donald Trump.  

«Il est inacceptable pour n’importe quel réseau social de permettre en connaissance de cause à du contenu délibérément trompeur de corrompre sa plateforme», a commenté dans un communiqué le porte-parole de l’ancien vice-président, TJ Ducklo.

Facebook a répondu que les demandes émanant directement de personnalités politiques n’étaient pas prises en compte pour son programme de vérification des faits.  

Une autre candidate à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle de 2020, Elizabeth Warren, avait déjà dénoncé en début de semaine la politique du premier réseau social du monde en matière de messages politiques.  

«Facebook n’a désormais aucun problème à diffuser des publicités politiques colportant des mensonges éhontés», a-t-elle tweeté.

La publicité du camp Trump, refusée par CNN, a en revanche été diffusée sur d’autres chaînes américaines du câble, ainsi que sur Twitter et YouTube.