(Washington) Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a accusé mardi l’Iran de « possibles activités nucléaires non déclarées ».

Agence France-Presse

Le « manque de coopération totale du régime iranien » avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) « soulève des questions sur de possibles activités nucléaires non déclarées », a-t-il déclaré sur Twitter.

« Le monde ne tombera pas dans le panneau. Nous nous opposerons à toutes les voies menant à un armement nucléaire pour ce régime » a-t-il ajouté.

Lundi, l’AIEA a exhorté l’Iran à coopérer pleinement avec le gendarme onusien chargé de contrôler les activités nucléaires de l’Iran au moment où ce pays a franchi une nouvelle étape dans la réduction de ses engagements.

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a quant à lui accusé lundi l’Iran, ennemi juré d’Israël, d’avoir construit puis détruit un site visant à la fabrication d’armes nucléaires qui était jusqu’à présent inconnu.