(New York) La sénatrice de New York Kirsten Gillibrand a annoncé mercredi qu’elle se retirait de la course à la Maison-Blanche, dernier abandon en date d’une primaire démocrate qui devrait en voir d’autres ces prochains jours.  

Agence France-Presse

« Il est important d’admettre quand ce n’est pas votre heure », a déclaré la candidate de 52 ans dans une vidéo. « Je pense que je peux être davantage utile en aidant à nous unir pour battre Donald Trump en 2020 ».

Mme Gillibrand, première élue du Sénat à jeter l’éponge, n’a jamais réussi à faire décoller sa candidature, centrée sur la famille et l’égalité hommes-femmes.  

Sa farouche défense du droit à l’avortement ne lui a notamment pas permis de se démarquer, d’autres candidats étant sur la même ligne qu’elle.

Son échec à se qualifier pour le troisième débat démocrate organisé le mois prochain lui a été fatal.  

« Triste journée pour les démocrates, Kirsten Gillibrand a abandonné la course à la primaire. Je suis content qu’ils ne se soient jamais rendu compte que c’était celle dont j’avais le plus peur ! » a ironisé le président Donald Trump sur Twitter.

Les démocrates ne sont maintenant plus que 20 à vouloir le remplacer à la Maison-Blanche.