(Washington) Le président américain Donald Trump a réaffirmé lundi qu’il ne regarderait pas l’audition tant attendue du procureur spécial Robert Mueller devant le Congrès mercredi, qualifiant ce témoignage télévisé de « perte de temps ».

Agence France-Presse

« Je ne regarderai pas Mueller », a-t-il déclaré à propos de l’audition devant la Chambre des représentants de celui qui a fragilisé les deux premières années de sa présidence en enquêtant sur les liens entre Moscou et l’équipe de campagne du milliardaire républicain lors de l’élection présidentielle de 2016.

Plus tôt dans la journée, le président avait utilisé le même vocabulaire en assurant sur Twitter, pour la énième fois, qu’il avait été totalement blanchi par les investigations du procureur spécial : « PAS DE COLLUSION, PAS D’OBSTRUCTION ».

CAPTURE D'ÉCRAN

« L’extrêmement partial Robert Mueller ne devrait pas pouvoir mordre à nouveau dans la pomme. À la fin, ça va mal se passer pour lui et pour les démocrates en toc du Congrès », avait-il ajouté.

Dans un rapport rendu public en avril, l’ancien chef de la police fédérale (FBI) a écrit ne pas avoir trouvé de « preuves » d’une entente entre la Russie et l’entourage du candidat républicain en 2016.

Mais il s’est également dit incapable de blanchir Donald Trump des soupçons d’entrave à la justice et a détaillé une série de pressions troublantes exercées par le milliardaire sur son enquête.

M. Mueller doit répondre mercredi pour la première fois à des questions de la Chambre des représentants lors d’une audition que les Américains pourront suivre en direct.