(Los Angeles) L’État américain de Hawaii a décriminalisé mardi la possession de petites quantités de cannabis, rejoignant une vingtaine d’autres États ayant adopté des législations similaires aux États-Unis.

Agence France-Presse

Selon cette nouvelle loi, toute personne possédant jusqu’à trois grammes de marijuana ne risque plus qu’une amende de 130 dollars. Auparavant, en détenir ne serait-ce qu’une petite quantité était passible de jusqu’à 30 jours de prison et d’une amende pouvant s’élever à 1000 dollars.  

Le parlement de l’État, à majorité démocrate, a adopté ce projet de loi en mai et l’a transféré au gouverneur, David Ige, pour promulgation. Ce dernier n’a pas signé la proposition, mais n’y a pas non plus opposé son veto. Elle est ainsi devenue loi mardi et entrera en vigueur le 11 janvier 2020.

Les groupes en faveur de la légalisation du cannabis ont salué cette nouvelle, tout en regrettant que Hawaii n’aille pas plus loin.  

« Malheureusement, trois grammes sera la plus petite quantité parmi tous les États ayant décriminalisé (ou légalisé) la simple possession de marijuana », a déclaré le Marijuana Policy Project dans un communiqué.

Actuellement, une vingtaine d’autres États américains, ainsi que la capitale, Washington, ont adopté des lois décriminalisant ou légalisant la marijuana.