(Téhéran) L’Iran a protesté officiellement contre ce qu’il a présenté comme la « détention » de son équipe nationale masculine de volley-ball à son arrivée à Chicago pour le Final Six de la Ligue des nations.

Agence France-Presse

Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères iranien, les joueurs ont été retenus plusieurs heures par les autorités américaines à leur arrivée à l’aéroport.

Le ministère s’en est plaint auprès de l’ambassadeur de Suisse à Téhéran, Markus Leitner, dont le pays représente les intérêts américains en Iran, depuis la rupture des liens diplomatiques entre Washington et la République islamique, en 1980.

Selon le communiqué, le directeur Amérique du Nord du ministère a déclaré à M. Leitner que «si les États-Unis ne peuvent pas accueillir toutes les équipes de manière neutre et juste, il vaut mieux qu’ils cessent d’organiser des événements sportifs».

Le Final Six se déroule à Chicago du 10 au 14 juillet entre les équipes du Brésil, des États-Unis, de la France, de l’Iran, de la Pologne et de la Russie.