Plus de 50 personnes ont été arrêtées lors du démantèlement d'un réseau de prostitution aux États-Unis, une opération qui s'est tenue pendant un grand tournoi de basketball universitaire et qui a permis la libération de 28 victimes.

Mis à jour le 10 avr. 2019
AGENCE FRANCE-PRESSE

Des agents d'infiltration se sont fait passer pour des clients pendant cinq jours dans les villes «jumelles» de Minneapolis et de Saint-Paul, où des dizaines de milliers de fans ont afflué pendant le Final Four, les demi-finales et la finale du tournoi de basketball, extrêmement populaire dans le pays.

Au total, 33 agences différentes de maintien de l'ordre ont collaboré à cette opération.

Le chef de la police de Saint-Paul, dans l'État du Minnesota, a expliqué que les phases finales du tournoi de basket étaient propices à des festivités pendant lesquelles «des jeunes filles, victimes de trafic et de violences physiques et émotionnelles inimaginables, sont exploitées».

Quarante-huit personnes ont été inculpées pour sollicitation de mineur, et 11 pour proxénétisme et promotion de la prostitution, selon les autorités locales.  

Une des victimes était mineure, selon cette même source.

Selon le bureau du procureur du Minnesota, 40% des affaires de prostitution dans l'État impliquent des mineurs.