Les États-Unis ont annoncé avoir testé lundi avec succès un intercepteur de missiles intercontinentaux (ICBM) similaires à ceux testés par la Corée du Nord.

Mis à jour le 25 mars 2019
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le test portait sur l'interception de deux missiles ICBM lancés à quelques secondes d'intervalle et l'intercepteur au sol « a frappé avec précision, comme il a été conçu pour le faire », a expliqué l'Agence américaine de défense antimissile (MDA) dans un communiqué.

L'ICBM « hostile » a été lancé depuis un centre d'essai situé dans les îles Marshall, à 6500 km de la côte ouest des États-Unis, et les intercepteurs ont été lancés de la base aérienne de Vandenberg, en Californie, a précisé l'agence.

« Ce test démontre que nous avons une dissuasion valable et crédible face à une menace très réelle », a commenté le directeur de l'agence, le général Samuel Greaves.

La Corée du Nord a réalisé en 2006 son premier essai nucléaire. En 2017, elle a affirmé pouvoir monter une charge nucléaire sur un missile intercontinental capable d'atteindre les États-Unis.