Un homme d'une région rurale de l'Oregon a tué quatre membres de sa famille avant d'être abattu par les adjoints du shérif alors qu'il tentait de tuer une fillette, ont annoncé les autorités.

Mis à jour le 20 janv. 2019
ASSOCIATED PRESS

Mark Leo Gregory Gago, âgé de 42 ans, a tué sa petite amie, leur petite fille et ses propres parents, a indiqué le bureau du shérif du comté de Clackamas.

Les victimes n'ont pas été abattues, a rapporté The Oregonian. Le sergent Brian Jensen, du bureau du shérif, a déclaré que les causes des décès feront l'objet d'une enquête.

«Nous ne savons pas ce qui a été utilisé à ce moment-là, a déclaré M. Jensen. On m'a dit qu'il y avait de nombreuses armes, des épées, des objets de cette nature dans la résidence. Les enquêteurs tentent de déterminer ce qui a été utilisé pour tuer chaque personne.»

Le bureau du shérif a identifié les victimes : il s'agit d'Olivia Gago (9 mois), Shaina Sweitzer (31 ans), Jerry Bremer (66 ans) et de Pamela Bremer (64 ans).

La maison où s'est déroulée la tuerie se situe à environ 32 km au sud de Portland et au nord-est de la ville de Woodburn.

Le bureau du shérif a reçu un appel d'urgence d'un résidant vers 22h15, samedi. L'interlocuteur a décrit une scène violente et agitée, a raconté le sergent Jensen. Les adjoints ont décrit une situation «horrible» en arrivant sur les lieux, a-t-il ajouté.

«J'ai parlé à des enquêteurs, des vétérans comptant 20 années d'expérience. Ils disent que c'est une scène traumatisante.»

Ils ont vu le corps d'une femme morte devant la maison et Gago agressant une enfant, la fille de la victime issue d'une relation antérieure.

Une colocataire a également survécu. Selon les policiers, elle a subi des blessures qui ne semblaient pas mettre sa vie en danger. Elle était soignée dans un hôpital.

Gago avait été arrêté en août. M. Jensen a dit par courrier électronique que l'individu avait été accusé de possession illégale d'une arme. Il n'avait pu donner de précisions sur les circonstances de l'arrestation ni sur le sort de cette affaire.

AP

Mark Leo Gregory Gago avait été arrêté au mois d'août pour possession illégale d'une arme.