Source ID:57deb437ed033fa8b4ca588f1e444058; App Source:StoryBuilder

Avocate russe inculpée aux É.-U.: Moscou demande des explications

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Moscou

La Russie a demandé vendredi à Washington des « explications claires » après l'inculpation aux États-Unis de l'avocate russe Natalia Vesselnitskaïa, qui avait rencontré plusieurs membres de l'équipe de campagne de Donald Trump à la Trump Tower en 2016.

« Lancer des poursuites contre des citoyens russes aux États-Unis pour des charges incompréhensibles est devenu une habitude, [...], nous ne sommes pas prêts à l'accepter et demandons donc de Washington des explications claires et intelligibles », a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova lors d'une conférence de presse.

Elle a dénoncé « une nouvelle vague de la campagne antirusse en cours aux États-Unis » et estimé que cette affaire ressemblait à « une vengeance » de la justice américaine contre l'avocate qui est, selon elle, « une juriste faisant preuve de professionnalisme ».

Natalia Vesselnitskaïa a été inculpée pour entrave à l'exercice de la justice, chef d'accusation passible de 10 ans d'emprisonnement, a annoncé mardi le parquet de Manhattan.

Si le dossier n'est pas directement lié aux contacts de Natalia Vesselnitskaïa avec l'équipe Trump, l'acte d'accusation met en évidence des liens entre l'avocate et l'exécutif russe.

En juin 2016, l'avocate avait rencontré plusieurs membres de l'équipe de campagne de Donald Trump, notamment son fils, Donald Trump Junior, et son gendre, Jared Kushner, dans la Trump Tower à New York.

Donald Trump Jr s'était entretenu avec Natalia Vesselnitskaïa car il pensait que, mandatée par le gouvernement russe, elle pourrait leur fournir des informations compromettantes sur la candidate démocrate Hillary Clinton.

Les Trump affirment que cette rencontre n'a rien donné, l'avocate étant, en fait, venue parler, selon eux, de l'épineux dossier des adoptions entre la Russie et les États-Unis.

Cette rencontre intéresse néanmoins le procureur spécial Robert Mueller, qui enquête sur la teneur des liens entre la campagne Trump et Moscou, un sujet régulièrement balayé par Donald Trump.

Natalia Vesselnitskaïa a été inculpée pour avoir fabriqué, avec la collaboration d'un responsable du Parquet général russe, des documents disculpant certains de ses clients mis en cause par la justice américaine.

Ces derniers étaient accusés d'avoir blanchi plus de 200 millions de dollars provenant d'un mécanisme de détournement de fonds issus de l'administration fiscale russe, en les investissant dans de l'immobilier aux États-Unis.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer