Malaise à Washington hier lors d'une cérémonie à la mémoire d'Elijah Cummings, élu démocrate décédé jeudi dernier à l'âge de 68 ans.

La Presse

Un porteur de cercueil identifié comme étant Bobby Rankin, un proche de la famille Cummings, a refusé de serrer la main du chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell.

Dans une vidéo qui compte désormais des millions de vues sur les réseaux sociaux, on voit Rankin faire une accolade chaleureuse à l'élu de la Chambre des représentants Jim Clyburn, avant de serrer rapidement les mains de divers leaders du Congrès assis au premier rang dans la rotonde du Capitole.

Il évite cependant la main tendue de McConnell, qui ne parvient pas à dissimuler son embarras. Ce dernier se tourne ensuite vers son collègue démocrate du Sénat, Chuck Schumer, qui lui sert un regard défiant.

AFP

Elijah Cummings

Le mépris de Bobby Rankin peut s'expliquer par le fait que McConnell est un allié indéfectible du président américain, qui avait traité Elijah Cummings de «brute» il n'y a pas si longtemps.

Cet été, Donald Trump avait décrit la ville de Baltimore, circonscription que M. Cummings représentait en partie, comme «un bazar infesté de rats et de rongeurs».

Sans répondre directement au président, l’élu originaire de Baltimore avait déclaré que les responsables politiques devraient s’abstenir de «commentaires haineux et incendiaires» divisant la nation.

Élu afro-américain emblématique de la Chambre, où il siégeait depuis 1996, et président de la puissante commission de supervision de l’exécutif, Cummings occupait un rôle central dans l’enquête visant à destituer Donald Trump.