(Jérusalem) Israël et les États-Unis ont testé avec succès un système antimissiles de longue portée en Alaska, aux États-Unis, a annoncé dimanche le ministère de la Défense israélien dans un communiqué.

Agence France-Presse

Le système a intercepté avec succès des missiles au-dessus de l’atmosphère, selon le communiqué.  

Le test a été mené dans un contexte de tensions avec l’Iran.

« Aujourd’hui, Israël a la capacité d’agir contre des missiles balistiques qui pourraient être lancés contre nous depuis l’Iran ou ailleurs », s’est félicité le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou.  

PHOTO MENAHEM KAHANA, AP

L’ambassadeur des États-Unis en Israël David Friedman serre la main du premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou après avoir regardé une vidéo du lancement du système Arrow-3, dimanche à Jérusalem.

« C’est un grand accomplissement pour la sécurité d’Israël », a-t-il ajouté. L’ambassadeur des États-Unis en Israël, David Friedman, a assisté au conseil des ministres afin de regarder les images des tests.  

Les essais du système Arrow-3 ont été menés en Alaska « afin de tester des capacités qui n’auraient pas pu être testées en Israël », a expliqué le ministère de la Défense israélien.  

Israël avait déjà annoncé en janvier avoir mené des tests du système Arrow-3 sur son territoire avec les États-Unis. D’autres essais avaient aussi été menés avant que le système soit déployé sur les bases aériennes israéliennes en 2017.

Selon des responsables israéliens, le système testé en Alaska devrait offrir une meilleure protection que l’ancienne version.  

Cofinancé par les États-Unis, le système Arrow a été conçu et réalisé par Israeli Aerospace Industries en partenariat avec l’américain Boeing.

Ces tests ont lieu alors les tensions dans le Golfe sont montées en flèche depuis le retrait unilatéral américain de l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 et le rétablissement des sanctions draconiennes américaines contre la République islamique.

Israël est réputé première puissance militaire et seule puissance nucléaire de la région.