(Tallahassee) Des pirates russes ont réussi à accéder aux bases de données sur les électeurs de deux circonscriptions de la Floride avant l’élection présidentielle de 2016, a annoncé mardi le gouverneur républicain de l’État.

Brendan Farrington
Associated Press

Lors d’une conférence de presse, Ron DeSantis a déclaré que ces pirates informatiques n’avaient faussé aucune donnée et que les résultats des élections n’avaient pas été compromis. Il a indiqué avoir été informé de cette intrusion vendredi par le FBI et le département de la Sécurité intérieure.

Le gouverneur a précisé avoir signé un accord avec le FBI afin de ne pas divulguer les noms des circonscriptions concernées. Les responsables du scrutin dans ces comtés ont été mis au courant des intrusions.

AP

Ron DeSantis

Le prédécesseur de M. DeSantis, l’actuel sénateur républicain Rick Scott, n’était pas au courant de ces intrusions, a-t-il dit.

«Nous essayons de comprendre ce que l’État savait à l’époque», a déclaré M. DeSantis. «De toute évidence, l’administration précédente […] n’avait pas cette information.»

Il a ajouté que les pirates informatiques avaient pu accéder aux bases de données parce qu’un employé avait cliqué sur un lien contenu dans un courriel d’hameçonnage.

Le rapport du procureur spécial Robert Mueller sur l’ingérence de la Russie dans l’élection présidentielle de 2016 aux États-Unis indique notamment que des pirates informatiques ont réussi à s’introduire dans le réseau d’au moins une circonscription en Floride.