Source ID:dfa48a2d75ec323a929326afec1b2699; App Source:StoryBuilder

Blessée aux côtes, la juge Ruth Bader Ginsburg obtient son congé

Ruth Bader Ginsburg s'était brisé deux côtes en... (Photo BRENDAN SMIALOWSKI, Agence France-Presse)

Agrandir

Ruth Bader Ginsburg s'était brisé deux côtes en 2012. Elle a également combattu un cancer, été traitée pour une artère obstruée en 2014 et hospitalisée en 2009 pour une réaction indésirable à un médicament.

Photo BRENDAN SMIALOWSKI, Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Washington

La juge Ruth Bader Ginsburg, de la Cour suprême des États-Unis, a obtenu son congé de l'hôpital vendredi.

Elle avait été hospitalisée après une chute. La femme de 85 ans s'est fracturé trois côtes mercredi soir, en chutant dans son bureau du plus haut tribunal du pays.

Une porte-parole de la Cour suprême a assuré qu'elle se porte bien et dit qu'elle travaille depuis son domicile.

Mme Ginsburg s'était brisé deux côtes en 2012. Elle a également combattu un cancer, été traitée pour une artère obstruée en 2014 et hospitalisée en 2009 pour une réaction indésirable à un médicament.

Elle a été nommée à la Cour suprême par Bill Clinton en 1993. Elle avait résisté aux pressions de certains libéraux de prendre sa retraite au début du deuxième mandat de Barack Obama, quand les démocrates auraient été en mesure de choisir son successeur.

Mme Ginsburg a déjà embauché ses adjoints jusqu'en 2020, ce qui démontre qu'elle compte demeurer en poste.

Elle dirige la faction libérale de la Cour suprême des États-Unis.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer