La commission judiciaire du Sénat américain a décidé jeudi de voter dans une semaine sur le candidat de Donald Trump à la Cour suprême, malgré les efforts des démocrates pour retarder le processus jusqu'aux élections de novembre.

Mis à jour le 13 sept. 2018
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le vote final pourra ensuite intervenir rapidement en séance plénière au Sénat et le juge Brett Kavanaugh, 53 ans, pourrait siéger dès la reprise des audiences de la Cour suprême le 1er octobre.

Les démocrates craignent qu'en cas de confirmation, la Cour, qui arbitre les sujets de société les plus brûlants (droit des minorités, à l'avortement, armes à feu...), ne bascule pour des années du côté conservateur.

Le juge Kavanaugh, catholique pratiquant, a été choisi par M. Trump sur une liste adoubée par des associations conservatrices, mais c'est au Sénat qu'il revient de valider sa nomination à vie.

Les républicains y disposent d'une courte majorité (51-49), ce qui semble favorable au juge Kavanaugh, mais un tiers des postes seront renouvelés lors des élections parlementaires de novembre.

Les démocrates de la commission judiciaire du Sénat avaient donc tenté, en vain, d'obtenir un report de son audition, qui a finalement eu lieu sur quatre jours comme prévu.

Lors d'une réunion jeudi destinée à fixer le vote de la commission, ils ont de nouveau plaidé pour un délai supplémentaire, réclamant davantage de documents pour prendre leur décision.

Mais le président de la commission, le républicain Chuck Grassley, a ignoré leurs demandes et a fixé le vote en commission au 20 septembre. Le Grand Old Party y étant majoritaire, Brett Kavanaugh devrait recevoir un feu vert.

« Je ne comprends pas l'urgence à se décider », a réagi la sénatrice démocrate Diane Feinstein. « Ce que nous devrions faire, c'est ralentir », a-t-elle déclaré.