Un inspecteur privé du Missouri a déclaré samedi qu'il avait averti la compagnie qui opérait le bateau de touristes qui a sombré dans le lac Table Rock, que des défauts de conception pouvaient provoquer une catastrophe.

ASSOCIATED PRESS

Le naufrage du bateau a fait 17 morts jeudi soir dans le Missouri.

Les victimes sont âgées de 1 à 70 ans.

Le bateau qui transportait des touristes s'est renversé sur le lac Table Rock par mauvais temps et a coulé.

Steve Paul, propriétaire du service d'inspection de Test Drive Technologies a déclaré avoir transmis un rapport à l'entreprise qui opérait le bateau au mois d'août 2017, dans lequel il expliquait que les moteurs, et les pompes qui permettent d'évacuer l'eau qui se retrouve dans les coques, pouvaient mal fonctionner lorsque que le temps était mauvais.

Il a également déclaré à l'Associated Press que le toit de ce type de bateau de tourisme pouvait empêcher les passagers de s'échapper si l'embarcation devait couler.

Cette préoccupation avait aussi été soulevée après un naufrage similaire qui avait tué 13 personnes dans l'Arkansas en 1999.

Quatorze personnes ont survécu au naufrage de jeudi, dont sept qui ont été hospitalisées.

Le pilote du navire a perdu la vie, mais le capitaine a survécu. Plusieurs témoins du naufrage, dont un policier qui n'était pas en service, ont plongé dans les eaux agitées pour porter secours aux victimes.

Des enquêteurs du National Transportation Safety Board, une agence fédérale, doivent faire la lumière sur le naufrage.

La catastrophe s'est produite près de la ville de Branson, où des vents pouvant atteindre 100 kilomètres/heure étaient attendus jeudi soir.

Branson se trouve à environ 320 kilomètres au sud-est de Kansas City. Il s'agit d'une destination touristique populaire.