L'ancienne vedette du football américain Aaron Hernandez, condamné à la perpétuité pour assassinat en avril 2015, a été acquitté vendredi d'un autre meurtre remontant à 2012.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Un jury réuni dans la banlieue de Boston a décidé que la vedette déchue des New England Patriots n'était pas coupable du double meurtre, en juillet 2012, de Daniel de Abreu et Safiro Furtado, tués par un tireur en voiture à la sortie d'une boîte de nuit.

Après 37 heures de délibération, Hernandez, 27 ans, qui avait plaidé non coupable, a uniquement été jugé coupable de port illégal d'armes.

Le verdict est tombé deux ans exactement après sa condamnation à la prison à perpétuité pour le meurtre d'Odin Llyod Jr, un joueur semi-professionnel tué par balles dans une zone industrielle de North Attleboro (Massachusetts, nord-est) près du domicile du sportif le 17 juin 2013.

À l'époque, le jury avait retenu la préméditation et l'extrême cruauté contre l'ex-vedette de la NFL, qui au moment du meurtre avait un contrat de 40 millions de dollars sur cinq ans avec l'équipe de Boston.