Deux manifestations opposées sur le retrait du drapeau confédéré ont rassemblé des centaines de personnes près du capitole de l'État de la Caroline du Sud, samedi.

Mis à jour le 18 juill. 2015
ASSOCIATED PRESS

Le groupe Black Educators for Justice de Jacksonville, en Floride, a tenu son rassemblement du côté nord du capitole, où le drapeau confédéré a été retiré, plus tôt ce mois-ci. Plus tard, les Loyal White Knights du Ku Klux Klan (KKK) ont manifesté du côté opposé du bâtiment, pour protester contre le retrait du drapeau.

Le département de la sécurité publique de l'État a estimé la foule à environ 2000 personnes. La porte-parole Sherri Iacobelli a indiqué que cinq personnes avaient été arrêtées, et que 23 avaient eu besoin de soins médicaux. Elle n'a pas donné de détails sur les blessures subies.

Plusieurs personnes ont transporté le drapeau confédéré jusqu'en marge du rassemblement des Black Educators for Justice. Environ 40 membres du KKK ont gravi les marches du capitole et agité des drapeaux. Beaucoup les ont hués.

Deux hommes impliqués dans une bousculade ont été interceptés par la police. Le directeur du département de la sécurité publique, Leroy Smith, qui est Noir, a été vu durant les rassemblements, aidant un homme blanc arborant un t-shirt avec la croix gammée à sortir de la mêlée.

Plus tôt cette semaine, la gouverneure de l'État, Nikki Haley, a exhorté les résidents à éviter le rassemblement du KKK, ajoutant que cela honorerait les neuf victimes noires de la fusillade survenue dans une église de Charleston, le mois dernier. Cette attaque raciste a déclenché le débat qui a mené au retrait du drapeau confédéré.