Les élus de la Géorgie, dans le sud des États-Unis, ont adopté mercredi une loi qui autorise la consommation du cannabis, de manière restreinte, à des fins médicales.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Si la loi est ratifiée par le gouverneur de Géorgie, Nathan Deal, qui s'était prononcé en sa faveur, elle fera de la Géorgie le 24e État sur 50 à légaliser la consommation de la marijuana à des fins médicales.

La loi dépénalise la détention de marijuana sous forme d'huile car elle contient une substance, le tetrahidrocannabinol (THC), qui soulage la douleur dans certaines maladies comme le cancer, la sclérose en plaques, Parkinson et l'épilepsie.

«La loi soulagera et apportera de l'espoir à beaucoup d'habitants de notre État», a estimé le républicain Allen Peake, un des auteurs de la loi, cité dans l'Atlanta Business Chronicle.

La législation en matière de cannabis est en train de rapidement changer aux États-Unis où, s'il reste une drogue illégale pour les autorités fédérales, il peut être légalement acheté dans 23 États à des fins médicales, et même dans deux États, Colorado et État de Washington, à des fins récréatives.