Des centaines de résidants de la vallée de San Joaquin, en Californie, ne peuvent plus avoir d'eau potable de leurs robinets à cause de la sécheresse extrême qui a asséché leurs puits individuels, ont indiqué des responsables du gouvernement et des intervenants communautaires, samedi.

ASSOCIATED PRESS

Les services d'urgence du comté de Tulare ont dû livrer des rations de 45 litres d'eau embouteillée par personne à East Porterville, où au moins 182 des 1400 foyers ont rapporté un manque total d'eau ou une quantité insuffisante, selon le «Porterville Recorder».

Andrew Lockman, qui gère les services d'urgence dans la région, a indiqué que l'eau en bouteille distribuée par les pompiers, la Croix-Rouge et des volontaires avait coûté environ 30 000 $ au comté. Les autorités espèrent que ces réserves dureront environ trois semaines et soulignent qu'il ne s'agit que d'une solution temporaire.

Pour que d'autres livraisons soient possibles, les autorités demandent aux résidants à faible revenu de s'inscrire aux programmes d'aide et aux entreprises de faire des dons.

Ce qui s'ajoute aux dérangements et à la soif, c'est le fait que certains hésitent à dire qu'ils n'ont plus d'eau, de peur d'être expulsés de leur logement ou de voir les services sociaux leur retirer leurs enfants, rapporte le Recorder.