Au moins une personne est décédée et 16 autres ont été gravement blessées, lundi, après que deux puissantes tornades eurent détruit la moitié de la ville de Pilger, dans le nord-est du Nebraska, ont rapporté les autorités.

Publié le 16 juin 2014
Josh Funk ASSOCIATED PRESS

Le service météorologique national des États-Unis a indiqué qu'au moins deux tornades s'étaient formées à environ 1,6 kilomètre l'une de l'autre.

Les secouristes et les résidants de Pilger ont passé la soirée de lundi à fouiller dans les décombres des résidences et des commerces de la petite localité de 350 habitants située à 160 kilomètres au nord-ouest d'Omaha.

«Plus de la moitié de la ville a disparu, complètement disparu, a déclaré le commissaire du comté de Stanton, Jerry Weatherholt. La coopérative a disparu, les silos à grains ont disparu et on dirait que toutes les maisons ont subi des dommages. C'est un véritable gâchis.»

Les victimes ont été transportées vers trois hôpitaux régionaux.

La porte-parole de l'hôpital Faith, Jodi Richey, a révélé que l'établissement de Norfolk traitait 16 patients et qu'une personne avait succombé à ses blessures, dont elle n'a pas précisé la nature.

L'hôpital Providence soignait trois victimes des tornades, dont deux ayant subi des lacérations, a indiqué Sandy Bartling, une représentante du centre hospitalier situé à Wayne. Elle a ajouté que deux patients avaient reçu leur congé lundi soir et que le troisième se trouvait dans un état stable.

Le gouverneur du Nebraska, Dave Heineman, a décrété l'état d'urgence et la garde nationale se préparait à déployer des effectifs dans la région afin de prêter main-forte aux équipes de secours locales.

Les météorologues surveillaient aussi une autre tornade près de la ville de Burwell, dans le centre du Nebraska.