Le Parti républicain américain a voté vendredi pour priver les chaînes CNN et NBC de débats télévisés lors des primaires présidentielles de 2016 si elles poursuivaient leurs projets de films sur Hillary Clinton, éventuelle candidate démocrate à la Maison Blanche.

Publié le 16 août 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous avons dit d'une seule voix aux médias qu'une chaîne qui dépense des millions de dollars pour mettre en valeur Hillary Clinton est une chaîne biaisée», a déclaré Reince Priebus, le président du Republican National Committee (RNC), lors d'une réunion du parti à Boston. «Et c'est une chaîne qui n'organisera aucun débat républicain des primaires».

«Il y a beaucoup d'autres chaînes», a-t-il souligné, «mais les présentateurs de CNN et NBC devront se contenter de regarder les débats sur les chaînes concurrentes».

La menace est la première étape d'une reprise en main par le parti conservateur du processus des primaires, qui avait été jugé trop long lors de l'exténuante campagne de 2012, à l'issue de laquelle Mitt Romney avait décroché la nomination.

CNN produit actuellement un documentaire sur Hillary Clinton, dont la sortie au cinéma est prévue en 2014. NBC prépare de son côté un feuilleton télévisé sur la démocrate, incarnée par l'actrice Diane Lane, qui jouait récemment la mère de Superman dans Man of Steel.

De nombreux conservateurs veulent que le parti court-circuite les télévisions et organise lui-même les débats des primaires, avec des «modérateurs appropriés», selon la résolution adoptée vendredi.

Les républicains entendent ainsi réduire le nombre de débats et en changer le ton. Vingt avaient été organisés en 2012 pour départager la dizaine de candidats à la nomination, un chiffre trop élevé selon un rapport officiel publié en mars.

«Le nombre de débats est devenu ridicule, ils détournent les candidats d'autres activités de campagne importantes», avaient regretté les auteurs de ce qui avait été surnommé l'«autopsie» du parti à la suite de la défaite de novembre 2012.

L'objectif serait de n'en organiser que 10 ou 12, à partir de septembre 2015, soit cinq mois seulement avant les premières primaires, dans l'Iowa (centre) et le New Hampshire (nord-est).