La secrétaire américaine à la Sécurité intérieure Janet Napolitano a annoncé vendredi qu'elle quittait ses fonctions pour devenir présidente de l'Université de Californie, laissant ce poste important vacant au sein du cabinet de Barack Obama.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Ancienne gouverneure d'Arizona, Mme Napolitano a remercié dans un communiqué le président Obama pour lui avoir donné «la chance de servir (son) pays durant cet important chapitre de l'histoire».

Mme Napolitano était à ce poste depuis l'arrivée de Barack Obama à la Maison-Blanche en 2009.

«Je sais que le département de la Sécurité intérieure va continuer à remplir ses tâches importantes avec l'honneur et la concentration que les Américains attendent de lui», a-t-elle ajouté.

Mme Napolitano quitte ses fonctions à un moment déterminant pour l'administration Obama, alors qu'une réforme capitale du système d'immigration aux États-Unis est actuellement en négociation au Congrès.

Le département de la Sécurité intérieure joue en effet un rôle décisif dans le contrôle de la sécurité aux frontières et dans la protection du pays contre les attentats.

M. Obama a souligné dans un communiqué que son ancienne ministre avait fait face durant son mandat à «certains des défis les plus difficiles» qu'aient eu à affronter les États-Unis. «Le peuple américain est aujourd'hui plus en sécurité grâce aux efforts de Janet pour protéger notre pays contre des attaques terroristes».