Source ID:; App Source:

Procès Zimmerman: un jury exclusivement féminin

Les procureurs affirment que George Zimmerman, qui s'identifie... (PHOTO JOE BURBANK, REUTERS)

Agrandir

Les procureurs affirment que George Zimmerman, qui s'identifie comme un Hispanique, a fait du profilage racial contre Trayvon Martin alors que l'adolescent revenait de l'épicerie et se dirigeait vers la maison du père de sa fiancée.

PHOTO JOE BURBANK, REUTERS

Agence France-Presse
Miami

Six femmes, dont cinq blanches et une noire, ont été choisies jeudi pour former le jury qui décidera du sort de George Zimmerman, un ancien vigile accusé d'avoir tué par balle un jeune Noir de 17 ans non armé, Trayvon Martin, l'année dernière en Floride (sud-est).

Les avocats respectifs du ministère public et de la défense ont choisi le jury à l'issue de neuf jours d'entretiens avec des centaines de personnes du comté de Seminole (centre de la Floride, sud-est des États-Unis), où a eu lieu le crime le 26 février 2012.

Le procès débutera lundi, afin de permettre aux jurés de passer la fin de la semaine auprès de leurs familles avant d'être isolés dans un lieu tenu secret jusqu'à la fin du procès, a précisé à l'AFP une source judiciaire du tribunal de Sanford.

La sélection du jury, qui s'est faite de bout en bout au tribunal de Sanford, une petite ville à plus de 400 kilomètres au nord de Miami, était un des plus grands défis pour la défense et l'accusation, car la difficulté était de réunir un jury impartial pour juger une affaire qui a fait beaucoup de bruit dans les médias et passionné l'opinion.

Les avocats devaient encore choisir jeudi quatre jurés remplaçants.

D'origine hispanique, George Zimmerman, 29 ans, faisait une ronde de surveillance dans son quartier au moment des faits. Quand il a été tué le soir du 26 février 2012, Trayvon Martin allait rendre visite à son père et ne portait pas d'arme.

L'accusé, niant avoir agi sous l'influence de préjugés racistes, comme cela a été évoqué dans l'opinion publique, plaide la légitime défense et assure que Trayvon Martin l'avait agressé.

Ce procès, qui devrait s'étaler sur plus d'un mois, s'annonce tendu et très suivi, sur fond de débat sur la violence liée au droit inaliénable à posséder des armes à feu et réveillant le vieux démon du racisme dans la société américaine.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer