Barack Obama a conclu lundi son week-end de trois jours en Floride, lors duquel il a joué au golf avec notamment le numéro deux mondial Tiger Woods, selon un journaliste de l'AFP voyageant avec le président des Etats-Unis.

AGENCE FRANCE-PRESSE

M. Obama a quitté en convoi à 17h00 The Floridian, un complexe construit autour d'un terrain de golf privé à Palm City, sur la côte Atlantique de cet Etat réputé pour la douceur de son climat hivernal.

Il est monté dans son avion Air Force One à l'aéroport de Palm Beach, qui a décollé peu avant 18h00, direction Washington où il était attendu en milieu de soirée.

En trois jours, M. Obama a disputé autant de parties de golf, dont celle de dimanche avec Woods. Parmi ses partenaires pendant le week-end ont également figuré le représentant au Commerce Ron Kirk, ainsi que le propriétaire du complexe et de la franchise de base-ball des Astros de Houston, Jim Crane.

M. Obama est resté dans l'enceinte du complexe, n'apparaissant pas en public. L'accès de l'intérieur du Floridian était interdit aux journalistes suivant M. Obama lors de ses déplacements.

Lundi était férié aux États-Unis. La première dame Michelle Obama et les filles du couple sont quant à elles allées skier au Colorado.

Amateur de golf, M. Obama joue souvent sur le terrain de la base militaire d'Andrews, près de Washington, ainsi que lors de ses vacances d'été et d'hiver, respectivement dans l'île huppée de Martha's Vineyard, au Massachusetts, et dans son archipel natal d'Hawaii.

Si M. Obama a fait du golf un moyen de contact avec ses alliés ou adversaires, ce sport l'a exposé dans le passé aux critiques de ses ennemis politiques, qui l'ont accusé de ne pas être concentré sur ses fonctions.

L'escapade de Palm City est la première qu'il se permettait depuis qu'il a entamé son second mandat de quatre ans à la tête des États-Unis, le 20 janvier.