Le secrétaire d'État américain John Kerry a exhorté mercredi la communauté internationale à répondre «avec force» au troisième essai nucléaire nord-coréen, dans le but également d'envoyer un avertissement à l'Iran et son programme nucléaire controversé.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Il ne s'agit pas seulement de la Corée du Nord (...) Il s'agit de prolifération et il s'agit de l'Iran parce qu'ils sont liés. Cela fait sens. Il est important que le monde soit crédible sur ses efforts de non-prolifération», a déclaré M. Kerry, interrogé par la presse sur l'essai nucléaire qu'a mené Pyongyang mardi.

«La communauté internationale doit maintenant se présenter unie avec une réponse rapide, claire, forte et crédible», a ajouté le ministre américain en référence aux résolutions déjà prises par le Conseil de sécurité de l'ONU contre la Corée du Nord.

«Ce qui est inadmissible pour la Corée du Nord doit l'être également pour l'Iran. Et notre réponse aura un impact sur tous nos autres efforts en matière de non-prolifération, c'est pour cela que c'est important», a insisté M. Kerry.

Le président américain Barack Obama avait promis mardi soir dans son discours sur l'état de l'Union une «action ferme» face aux «provocations» de la Corée du Nord, qui a procédé à son troisième essai nucléaire après ceux de 2006 et 2009.

Quant à l'Iran, il est dans le collimateur des grandes puissances et d'Israël pour son programme nucléaire controversé.