Une vidéo montrant un adolescent de Newark passé à tabac après avoir été forcé de se déshabiller intégralement par ses tortionnaires, pour une histoire concernant une dette de 20 $ a semé l'émoi au New Jersey, forçant le maire de la plus grande ville de l'État Cory Booker à tenir une conférence de presse pour dénoncer le clip devenu viral.

Gregory Gacougnolle LA PRESSE

«Ce n'est pas ce que nous sommes». C'est par cette phrase que le populaire maire de Newark a résumé son indignation devant ses images montrant ce jeune dénudé et fouetté à coups de ceinture en plein jour et à quelques rues du centre-ville de la ville voisine de New York.

«Ton père me doit de l'argent. Enlève tout, ton jeans. Tout.», dit l'agresseur à sa victime, pendant qu'un de ses acolytes immortalise le tout à l'aide de son téléphone portable sous le regard amusé d'un troisième complice. La vidéo montre le jeune homme, une fois complètement nu, être fouetté à 49 reprises par la ceinture de son tyran.

La police du New Jersey a annoncé avoir arrêté trois personnes en lien avec l'agression, précisant qu'un jeune homme de 19 ans avait notamment été accusé de vol, complot et voies de fait graves. Ses deux complices, dont le caméraman, ont également été interpellés.

Cory Booker, maire démocrate qui jouit d'une énorme popularité tant dans sa ville, son État qu'au niveau national, a notamment déclaré en conférence de presse qu'il avait été outré de voir que des témoins de la scène n'avaient pas pris la peine de contacter les forces de l'ordre.

-Avec CNN, nydailynews.com et nj.com