Un incendie a brûlé jusqu'au sol le chalet isolé dans lequel se terrait l'ex-policier du LAPD Christopher Dorner, mardi après-midi, laissant croire aux autorités que la chasse à l'homme en Californie a trouvé sa conclusion.

Nicolas Bérubé LA PRESSE

Le Los Angeles Times a dit savoir qu'un corps avait été retrouvé dans les décombres après l'incendie par les policiers. En soirée, le commandant du LAPD Andrew Smith a affirmé que cette information était fausse.

« Il fait trop chaud pour que nos hommes puissent entrer dans la structure incendiée, a-t-il dit. Toute cette opération pourrait prendre encore des jours. »

Plus tôt dans la journée, Dorner avait été pris dans une fusillade, dans laquelle un policier du comté de San Bernardino, près de Los Angeles, a été blessé, puis transporté en hélicoptère à l'hôpital, où son décès a été constaté. Un autre policier a été blessé durant l'échange de tirs, mais sa vie ne serait pas en danger.

Accusé d'un triple meurtre, poursuivi par des centaines de policiers en Californie, Dorner s'était barricadé dans un chalet près de Big Bear Lake, dans les montagnes enneigées à deux heures de Los Angeles.

En fin d'après-midi, des images ont montré le chalet en flammes. Des policiers ont confié au Los Angeles Times avoir brisé des fenêtres pour lancer des bombes lacrymogènes, puis avoir entendu un seul coup de feu provenant de l'intérieur du chalet. Les policiers ont dit croire que personne n'était sorti du bâtiment.

Peu avant, des échanges nourris de coups de feu avec l'équipe SWAT qui entourait la propriété ont été rapportés. Les hélicoptères et les médias ont reçu l'ordre de quitter le secteur. La route qui mène à Los Angeles a été fermée à 30 kilomètres du lieu de la fusillade.

Prise d'otage

Des sources ont confié à NBC News que l'accusé avait ligoté et tenu en otage deux résidants locaux dans leur maison. Une des personnes ligotées aurait réussi à se libérer et à composer le 9-1-1.

Dorner aurait tenté de fuir dans une camionnette blanche, mais a dû l'abandonner après avoir été poursuivi par un gardien de chasse. Il a alors trouvé refuge dans un chalet.

Renvoyé du LAPD en 2009, Dorner a promis dans un manifeste publié sur Facebook de tuer deux douzaines de policiers.

Des centaines de policiers et de membres d'équipes spéciales ont patrouillé dans le secteur depuis jeudi, quand la camionnette incendiée de Dorner avait été retrouvée sur une route secondaire. Mardi, à peine 30 policiers étaient sur place quand la fusillade a éclaté.

Christopher Dorner