Source ID:; App Source:

Newtown: deux héroïnes, deux destins

Vicki Soto entourée de son groupe d'élèves.... (PHOTO TIRÉE DU BLOGUE DE VICTORIA SOTO)

Agrandir

Vicki Soto entourée de son groupe d'élèves.

PHOTO TIRÉE DU BLOGUE DE VICTORIA SOTO

Dossiers >

Tuerie à Newtown

International

Tuerie à Newtown

Le 14 décembre 2012, un jeune homme a tué 20 enfants et six adultes dans l'école primaire de Sandy Hook. Il a aussi assassiné sa mère et s'est enlevé la vie. »

Mary Ann Jacob et Victoria Soto ont toutes deux risqué leur vie pour sauver les enfants dont elles avaient la charge à l'école Sandy Hook, vendredi matin. Les deux ont réussi à protéger les enfants, mais l'une a payé de sa vie son geste de bravoure.

Mary Ann Jacob est la bibliothécaire de l'école Sandy Hook, fréquentée par 600 élèves du primaire de ce quartier de Newtown.

Quand Adam Lanza est entré de force dans l'école lourdement armé vendredi, elle a bien remarqué que quelque chose ne tournait pas rond.

«J'étais avec un groupe de quatrième année (9-10 ans). J'ai entendu les coups de feu et des cris provenant des bureaux de la direction. J'ai appelé le bureau de la secrétaire de l'école et elle m'a dit qu'il y avait une fusillade», raconte la femme dont les enfants ont fréquenté Sandy Hook dans leur plus jeune âge.

«Nous avons verrouillé les portes, nous avons couvert la fenêtre de la porte, et j'ai demandé aux enfants de se coucher sur le sol, dans le calme», a-t-elle poursuivi. Elle était avec une autre membre du personnel de l'école à ce moment.

Les coups de feu ont finalement cessé. Adam Lanza s'était alors suicidé. Mais personne n'a bougé dans la bibliothèque.

«Quand les policiers sont venus cogner à la porte, je ne voulais pas ouvrir, je ne savais pas s'ils étaient vraiment des policiers. Ils ont fini par glisser leur insigne de police sous la porte et j'ai ouvert», dit Mary Ann Jacob.

Puis le groupe a été amené à la caserne des pompiers, tout près, où un décompte de tous les écoliers de l'école a été fait.

«Il manquait deux classes entières, deux classes de première année», se remémore-t-elle péniblement.

Elle louange ses élèves d'avoir gardé leur calme tout au long de l'épisode traumatisant.

«On a essayé de minimiser la chose, de les garder calmes. On a déjà fait des pratiques d'évacuation. La différence, c'est que lors d'un exercice d'incendie, une fois l'alarme arrêtée, le stress retombe. Mais quand des enfants sont évacués par des policiers en tenue de combat tenant de gros fusils, ça leur fait très peur», ajoute-t-elle.

Âgée de 27 ans, la jeune enseignante était... (PHOTO REUTERS / Tumblr) - image 2.0

Agrandir

Âgée de 27 ans, la jeune enseignante était déjà depuis un bon moment employée de cette école.

PHOTO REUTERS / Tumblr

Victoria Soto elle, n'a pas eu la chance de Mme Jacob.

Après avoir caché ses élèves dans un placard, elle se serait retrouvée face au tueur. Elle lui aurait dit qu'il ne trouverait pas ses élèves ici, qu'ils étaient plutôt dans le gymnase. Il l'a alors abattue, avant de tourner les talons et poursuivre son parcours meurtrier. Elle a ainsi servi de bouclier humain, protégeant ses enfants.

«Vicki Soto était jeune, vibrante, et magnifique. Quelle perte», a commenté Mary Ann Jacob à son sujet.

«À nos yeux, elle est une héroïne», a déclaré son cousin Jim Wiltsie, un policier, sur les ondes du réseau ABC.

Âgée de 27 ans, la jeune enseignante était déjà depuis un bon moment employée de cette école. Son métier semblait la passionner au plus haut point. Elle entretenait un blogue sur lequel elle décrivait les activités de son groupe d'écoliers, et sur lequel elle publiait plusieurs photos d'eux.

Mary Ann Jacob a aussi rendu hommage à la directrice de l'école, Dawn Hochsprung, aussi abattue par Lanza. Elle a décrit la femme comme une «formidable passionnée de la réussite de ses élèves».

Comme Vicki Soto, elle aimait publier des photos et informations sur les activités de l'école. Couramment, elle diffusait ainsi des images sur le réseau Twitter.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer