La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton a accueilli mardi, pour la première fois à Washington, l'icône de la démocratie birmane Aung San Suu Kyi en visite aux États-Unis.

Publié le 18 sept. 2012
AGENCE FRANCE-PRESSE

« Il y a tant d'enthousiasme et d'excitation parce que vous avez pu, de fait, venir » aux États-Unis, a déclaré Mme Clinton à Aung San Suu Kyi devant les photographes et télévisions au département d'État.

Les deux femmes, qui s'étaient rencontrées pour la première fois en décembre 2011 lors de la visite historique de Mme Clinton en Birmanie, étaient visiblement ravies de se retrouver.

La députée birmane et chef de l'opposition était tout sourire, portant comme à son habitude une fleur dans les cheveux et vêtue d'une tenue traditionnelle de son pays.

La secrétaire d'État lui a parlé de sa visite mardi prochain à Fort Wayne en Indiana, où vivent de nombreux réfugiés birmans. « C'est un endroit qui vous attend avec impatience », a déclaré Mme Clinton à son hôte.

Aung San Suu Kyi était arrivée lundi à Washington pour un voyage de trois semaines aux États-Unis, sa première visite depuis plus de 20 ans dans ce pays où elle jouit d'une immense popularité.