Les gardes-côtes américains ont annoncé vendredi qu'ils avaient suspendu leurs recherches pour retrouver onze employés portés disparus après l'explosion survenue mardi sur une plate-forme pétrolière au large des côtes de la Louisiane.

ASSOCIATED PRESS

C'était une décision très difficile à prendre, selon le contre-amiral Mary Landry, des gardes-côtes, en précisant que trois jours de recherches n'avaient pas permis de retrouver les disparus.

Elle a précisé que les recherches reprendraient si des navires navigants dans la région remarquaient quelque chose. Cent onze employés qui se trouvaient sur la plate-forme ont été ramenés à terre, dont 17 qui ont été hospitalisés. Quatre se trouvaient dans un état critique vendredi.