Un groupuscule néo-nazi a manifesté samedi contre l'immigration clandestine devant la mairie de Los Angeles, occasion d'un face à face tendu avec des centaines de contre-manifestants, les deux camps séparés par la police anti-émeute.

ASSOCIATED PRESS

Une cinquantaine de membres du Mouvement national-socialiste, groupuscule néo-nazi partisan de la suprématie blanche, ont brandi drapeaux et banderoles à croix gammée pendant environ une heure, leurs «Sieg Heil» noyés par les slogans de «Racistes dehors» et «stop les Nazis» scandés par des contre-manifestants bien plus nombreux: ils étaient environ 500 derrière des banderoles où l'on pouvait lire: «Nazis: quittez Los Angeles», ou «les racistes sont des ignorants».

À la fin de la manifestation, quelques pierres ont été lancées en direction des néo-nazis, protégés par un cordon de policiers en tenue anti-émeute.

On ne faisait état d'aucun blessé, et la policière Wendy Reyes a dit ne pas savoir s'il y avait eu des interpellations.